Univers numérique parallèle

Les jeux numériques sont remplis d’univers parallèles, d’espace-temps fictifs.
Comment la communication entre les acteurs et les personnages de ces mondes se fait-elle?
Entre les participants?

Je ne sais pas si quelqu’un a tenté d’inventer un jeu avec un réseau social comme Facebook (ou centré sur un tel réseau) pour permettre à des personnages fictifs d’établir des relations entre eux, indépendamment ou non des joueurs. Des personnages aux profils pré-programmés pourraient émettre et répondre à des actes de communication pour interagir avec les joueurs et leurs avatars. Mais ceci dans un environnement historique, fondé sur des données réelles. On pourrait ainsi faire des simulations historiques, rejouer des événements en variant les paramètres des acteurs historiques et de leurs décisions.

Comment représenter la communication humaine dans un univers-jeu virtuel?
Les plateformes de réseaux sociaux peuvent-elles devenir des plateformes de communication historique?

Si on prenait les profils réels de 100 abonnés de Facebook et qu’on leur appliquait une permutation spatio-temporelle en changeant d’une valeur égale les paramètres de leur profil: date de naissance, études, amis, parents, spectacles, etc. Si on reculait tous ces profils de 100 ans en Russie pré-révolutionnaire? Qu’est-ce que cela donnerait comme expérimentation historique?

Ce serait comme un « virus » historique qui pirate des profils et modifient les données socio-bio-sociales réelles. Comme dans les récits de voyages dans le temps où les « voyageurs » ne savent pas dans quel lieu ni époque ils sont arrivés.